VISITE ANNUELLE 2021 : A LA DECOUVERTE DES AUTRES ACTEURS DU DEVELOPPEMENT 

28 février 2022

Le Conseil d’Administration de Tany Meva vient d’effectuer sa visite annuelle des sites des projets qu’elle finance, un circuit qui a durĂ© du 14 au 17 octobre sur l’axe Sud-Ouest de Madagascar. AppuyĂ©e par le ComitĂ© de Direction de la Fondation, la petite dĂ©lĂ©gation a parcouru les villes de Toliara, Anakao et Ankililaoka Ă  la rencontre des promoteurs de projet, d’une part, et pour la capitalisation des acquis d’autre part. L’esprit de cette visite est d’apprĂ©cier la «synergie des actions des communautĂ©s, des porteurs de projets et/ou organismes d’appui comme facteur de succès des initiatives soutenues par Tany Meva.» D’une manière gĂ©nĂ©rale, le Conseil d’Administration est venu se rendre compte des rĂ©alitĂ©s sur le terrain mais aussi de formuler des recommandations au bĂ©nĂ©fice des promoteurs. 

La particularitĂ© de l’annĂ©e, c’est l’attention portĂ©e sur les autres acteurs de dĂ©veloppement durable. En effet, d’habitude, la visite se concentre essentiellement sur les projets financĂ©s par la Fondation. Cette fois, elle s’est focalisĂ©e sur les nouvelles zones oĂą les bonnes pratiques, telles que la dĂ©salinisation, l’éducation dans les zones enclavĂ©es, la gestion des aires protĂ©gĂ©es ou encore celle des dĂ©chets, ont cours. Le Conseil d’Administration a aussi rencontrĂ© les rĂ©seaux d’acteurs MIHARI et TAFO MIHAAVO, Ă©changeant avec eux sur leurs activitĂ©s et leur fonctionnement en gĂ©nĂ©ral. 

La question du Covid-19 a Ă©galement Ă©tĂ© au cĹ“ur des discussions. En effet, il Ă©tait important pour Tany Meva de savoir comment les partenaires, les acteurs et les communautĂ©s ont fait face Ă  la pandĂ©mie, en particulier en termes d’impacts sur les activitĂ©s, les projets de dĂ©veloppement, l’écotourisme, l’économie locale, etc. 

Bref, toutes les rencontres ont Ă©tĂ© l’occasion de partages et conseils qui contribueront Ă  amĂ©liorer davantage les approches et stratĂ©gies de Tany Meva, notamment en ce qui concerne les besoins prioritaires et vitaux des communautĂ©s.