Visite – échange inter-RIT CEPF

Contexte et brève historique :

IMG_5191La visite-échange inter-RIT (Regional Implementation Team) provenant de toutes les zones d’intervention du CEPF dans le monde est une approche initiée par le Secrétariat en 2013. Ces échanges permettent de consolider, capitaliser et partager les expériences entre les RIT, ou encore promouvoir et développer une synergie d’actions et d’impacts pour la conservation de la biodiversité. Cette 2ème édition a donc eu lieu à Athènes, en Grèce du 14 au 21 mai, et à laquelle ont participé Alain Randriamaherisoa, Team Leader CEPF MAD-OI, Monique Randriatsivery et Miara Rajaobelina, Gestionnaires de Projets.

La première visite échange inter RIT s’est déroulé en 2013 à Front Royal, Virginie, aux États-Unis. Cette première expérience a été des plus concluantes comme en témoigne Jean Paul Ntungane, Directeur de projet d’Afromontane de l’Est : «nous avons amélioré nos propres outils et procédures en fonction des discussions et des leçons tirées par d’autres RIT. Il y a un certain nombre de choses que nous avons apprises, qui n’ont pas fonctionné pour d’autres RIT et nous les avons évité ; nous nous sommes concentrés sur les choses qui ont fonctionné. »

Quel rôle pour la RIT ?

IMG_5500Pour mieux connaître le rôle d’une Equipe Régionale de Mise en Œuvre, elle représente «l’oeil» du CEPF de par leur Hotspot respectif car elle met en œuvre les différentes stratégies définies. Chaque équipe travaille directement sur le terrain avec les bénéficiaires tout en contribuant à renforcer les capacités locales.

L’agenda de cette 2ème édition

IMG_5566Tout d’abord en quelques chiffres ce serait: vingt-huit (28) membres des RIT émanant des 12 Hotspots de biodiversité, six membres du Secrétariat, trois jours de partages d’idées, de défis et solutions pour la Conservation de la Biodiversité.

L’agenda de cet échange a été développé par les participants eux-mêmes. Le 1er jour a débuté par les discours d’ouverture d’Olivier Langrand, Directeur Exécutif du CEPF et de Nina Marshall, Directeur du Suivi – Evaluation. Puis, les présentations des différentes thématiques traitées ont été intercalées par les présentations des Hotspots des RIT-participants. Chaque thématique a ensuite été accompagnée de discussions et travaux de groupe. C’était l’occasion de connaître les défis en matière de conservation les plus pertinents dans les Hotspots et de comprendre les engagements similaires, propres à chaque pays. Trois anciens Team Leader des précédents fonds d’investissements ont également partagé leurs expériences, les leçons tirées et les perspectives à vernir. Pour résumer, les sessions ont été focalisées sur l’importance du renforcement de capacités des bénéficiaires ainsi que de trouver les moyens de s’engager avec le secteur privé.

IMG_5491Enfin, le dernier jour a été consacré aux visites de sites botaniques et archéologiques: le Parc National de Parnassos possédant une richesse floristique et des espèces végétales avec d’une valeur scientifique significative et le Sanctuaire du Delphi.