Projet IUCN sur la biodiversité d’eau douce

Dans le cadre du projet grandes subventions du CEPF Hotspot MADIO de l’UICN / département Biodiversité d’eau douce, le rapport phare intitulé “L’état et la répartition de la biodiversité d’eau douce à Madagascar et dans le hotspot des îles de l’Océan Indien” sera présenté officiellement ce mercredi 28 février à l’Hôtel Le Pavé à Antaninarenina, Antananarivo à partir de 9 heures. 

L’objectif de ce rapport est d’améliorer la conservation de la biodiversité d’eau douce à travers le hostpot, notamment pour une représentation au sein des aires protégées conçues pour la conservation des espèces d’eau douce. Ainsi, au cours du projet 653 espèces ont été évaluées selon les catégories et les critères de la liste rouge  de l’UICN et 23 importants systèmes fluviaux, lacustres et zones humides ont été identifiés et validés pour les zones clés de biodiversité (ZCB) à Madagascar. 

Ce rapport présenté demain présente donc l’information la plus à jour et la plus complète sur l’état de conservation et la répartition des espèces d’eau douce dans le Hotspot MADIO. Il est prévu d’y intégrer l’information sur la biodiversité comme facteur pertinent dans les nouveaux processus de planification et d’améliorer sa disponibilité aux décideurs pour soutenir la mise en œuvre des Accords bilatéraux sur l’environnement et œuvrer à la réalisation des objectifs de Développement Durable mondiaux des Nations Unies.