Journée Mondiale des Zones Humides 2017

« Des zones humides pour la prévention des risques de catastrophes »

Zones humides Ambila Lemaitso

Zones humides Ambila Lemaitso

C’est le thème choisi cette année pour commémorer la signature de la convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar. La célébration nationale, organisée par le Ministère de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts (MEEF), s’est tenue au Jardin d’Antaninarenina avec des stand-expositions de différentes institutions œuvrant dans la conservation et la biodiversité.

Les zones humides jouent un rôle important en atténuant les impacts des phénomènes météorologiques extrêmes tels que les inondations, les sécheresses et les cyclones. Elles agissent également comme des éponges naturelles, absorbant et stockant les eaux de pluie excédentaires et limitant les inondations. En saison sèche, elles libèrent l’eau stockée, retardant le déclenchement des sécheresses et réduisant les pénuries d’eau.

Les zones humides sont l’un des trois habitats prioritaires pour le soutien du CEPF dans l’Océan Indien, avec les zones littorales et les forêts sèches. Le CEPF soutient actuellement plusieurs projets pour la sauvegarde de ces zones d’importance pour les équilibres naturels. Sous la houlette de l’UICN International, un projet concoure à la mise à jour de la liste rouge des espèces d’eau douce et à l’identification des Zones Clés pour la Biodiversité d’Eau Douce (Freshwater Key Biodiversity Areas) à Madagascar. Le Wildfowl and Wetland Trust développe avec ces partenaires locaux dont le Comité RAMSAR de Madagascar, un guide pratique et des actions de renforcement de capacités pour les gestionnaires d’aires protégées comprenant des zones humides. Au niveau terrain, le CEPF soutient plusieurs projets dont The Peregrin Fund, travaillant sur l’Aire Protégée de Tsimembo-Manambolomaty, que nous allons développer dans la rubrique «1 pays, 1 trimestre, ZCB» de cette édition consacrée à Madagascar.

Liste des projets sur les zones humides soutenus par CEPF :

·       Asity Madagascar : Gestion Durable des ressources naturelles du Lac Ihotry, Complexe Mangoky-Ihotry ; $ 19,735 pour 1 an

·       The Aspinall Foundation : Developing Community-based Conservation in the Ambato-Boeny-Maevatanana Forests and Wetlands ; $ 218,090 for 3 years

·       Association des Producteurs Privés d’Alevins (APPA) : Conservation et développement intégrés vers une valorisation durable de poissons endémiques, Complexe de Zones humides fulvio-lacustre du Nord-Ouest ; $ 19, 426,77 pour 2 ans

·       Blue Ventures Conservation : Strengthening Community Management of the Indian Ocean’s Largest LMMA ; $ 147,658 for 2 years

·       Durrell Wildlife Conservation Trust : Appui à l’Association Fikambanana Sakaizan-dRavelobe (FSR) pour la conservation du Lac Ravelobe ; $ 18, 889,07 pour 2 ans

·       Identi’terre : Strengthening Capacity of Local Communities and Establishing an Innovative Mechanism for Sustainable Funding for the Antrema Protected Area in Madagascar ; $ 240,090 for 4 years

·       IUCN : Mobilising Freshwater Biodiversity Information for Better Representation within Protected Areas in Madagascar ; $ 226,835 for 2 years

·       Madagasikara Voakajy : Lac Tseny fivelomako, arovako ny Damba ; $ 17, 552,92 pour 1 an

·       The Peregrine Fund : Enhancing Local Management and Biodiversity Conservation in Tsimembo-Manambolomaty Protected Area ; $ 180,600 for 2 years

·       The Peregrine Fund : Soutien aux communautés locales pour la lutte contre la déforestation de la forêt Tsimembo ; $ 19 586,20 pour 1 an

  • Wildfowl & Wetlands Trust: Developing National Management Guidance for Madagascar’s Freshwater Wetlands ; $ 62,575 for 2 years