Festival des Réserves Marines Ambodivahibe, 2ème édition

festival 3Dans le cadre de la promotion de l’économie bleue au niveau régional, Conservation International (CI) a organisé la 2ème édition du Festival des réserves Marines dans la Baie d’Ambodivahibe du 18 au 21 avril 2017, avec le comité de gestion MITAFA constitué d’associations de pêcheurs, de différents partenaires privés, d’organes rattachés aux ministères au niveau régional, de la Région DIANA. Tous sont groupés au sein du Comité d’Organisation du Festival des Réserves Marines d’Ambodivahibe (COFERA). Les objectifs de ce festival entrent dans les objectifs globaux de la gestion de l’aire marine protégée dans la Baie d’ Ambodivahibe : sensibiliser la population sur l’importance de la gestion durable pour une production durable des ressources naturelles marines, promouvoir l’écotourisme en valorisant les plages encore méconnues mais aussi les cultures au niveau des sites, intensifier l’approche « réserve marine » dans la région DIANA, avoir des ressources financières durables pour la gestion du site et pour le développement local, sensibiliser sur le concept « économie bleue ».

festival 4

Au programme, il y a eu une conférence-débat sur « la gestion locale de la pêche et la promotion de l’économie bleue au niveau régional» à la commune urbaine de Diego le premier jour. Un grand carnaval a eu lieu dans la ville de Diego le 2e jour. Universitaires, écoliers venus des villages des pêcheurs, opérateurs économiques, pêcheurs et associations des femmes communautaires, organismes publics (ministères de l’environnement, de l’écologie et des forets, secrétariat d’Etat chargé de la Mer, le ministère de la pêche et des ressources halieutiques) et privés, artistes y ont participé.

       festival 1                    festival 2        festival 6

Les spectacles dans les rues furent au rendez-vous.

festival 9Des compétitions sportives (beach soccer, cyclisme, course canoë, morengy …) et des activités culturelles (concours kawitry, animation par l’artiste Janga Ratah…) ont été tenues sur la plage d’Ampondrafeta et dans le village d’Ambavarano le 3e jour de la festivité. CI et les villageois ont offert aux invités le « nofon-kena mitam-pihavanana » au déjeuner.
Cette 2e édition coincide à la 10e année d’intervention de CI dans cette région nord de l’Ile. Ce fut donc une occasion pour résumer les activités faites, les résultats obtenus, mais aussi les projets futurs. Parmi les projets proches, CI apportera de l’électrification dans deux villages : Ambavarano et Ampondrahazo, pour mettre surtout en place un système de froid pour les produits péchés, sachant que ces produits ne cessent d’augmenter d’année en année, passant de 600 kg en 2010 à 8000 kg en 2017, grâce à la gestion locale des réserves marines par les communautés qui ne cessent de se multiplier. Des journalistes issus des medias régionaux et nationaux ont couverts les évènements.

Hajasoa Raoeliarivelo
Communication Coordinator, Conservation Strategies
Conservation International- Madagascar

festival 10 festival 8 festival 13 festival 12 festival 7 festival 5 festival 11