Reboisement restauration – Ala Meva

Objectifs

Créer ou restaurer des espaces forestiers à vocation de séquestration de carbone sous la responsabilité et avec l´engagement des organisations locales et communautaires (OLC)

Land Use, Land Use Change and Forestry

Les mises en œuvres du secteur  de l’utilisation des terres, du changement d’affectation des terres et de la foresterie (LULUCF – Land-Use, Land-Use Change and Forestry) contribuent aussi à  la séquestration  de CO2 d’origine anthropique comptabilisée dans les objectifs de protocole de Kyoto. La Fondation Tany Meva  à travers sa mission  à savoir la gestion de ressources  financières pour promouvoir la gestion durable de l’environnement à Madagascar y contribue grandement

Réalisations

Reboisement communautaire à grande échelle pour augmenter la capacité nationale de séquestration de carbone 

Cinq (05) projets de reboisement communautaire à grande échelle de 500 à 1000Ha sont initiés pour contribuer à:

• l’augmentation de la capacité nationale de séquestration de carbone
• la gestion durable des ressources forestières
• développement durable de la filière bois-énergie

L’approche du projet est basée sur l’établissement de partenariat avec des:
• ONG locale d’appui et d’accompagnement des organisations communautaires
• Experts nationaux dans la sensibilisation et mobilisation communautaire, la socio-organisation, les normes et techniques sylvicoles, la sécurisation foncière ainsi que le mécanisme de pérennisation
• Organismes internationaux pour le carbone (PNUE et ONFI)

Reboisement à  vocation énergétique de 1 200 ha à Toliara et à Diégo 

Le bois de chauffe et le charbon de bois, principales sources d’énergie de cuisson à Madagascar et dont l’ approvisionnement est assuré par la forêt. Le bois de chauffe constitue le type de Bois Energie consommé par 82,2% des ménages à Madagascar tandis que le charbon de bois est consommé par 17% des ménages malgaches (WWF, 2013). Ceci explique en partie le taux annuel de déforestation pour la période 2005-2010, estimé à 0,4% selon l’étude menée par ONE en 2012. Ainsi, avec la croissance démographique et sans mesures appropriées, la déforestation ne peut qu’augmenter rapidement. L’offre nationale en énergie est dominée à 92% par le Bois Energie sous forme de charbon de bois et de bois de feux. Souvent les espèces plantées pour la production de bois d’énergie sont les Eucalyptus sp et et l’Acacia sp.

Face à cette situation, La Fondation Tany Meva a mis en œuvre des reboisements communautaires avec l’appui technique de WWF à Toliara et GIZ à Diégo depuis 2004. Les communautés locales effectuent les reboisements de terrains vastes et dénudés avec des espèces à croissance rapide : l’Eucalyptus sp et Acacia sp. Ces reboisements ont pour finalité de produire du charbon de bois pour les ménages urbains. Ils contribuent également à la préservation des écosystèmes forestiers existants : reliques forestières, mangroves, etc.

Synthèse 

Projets financés Partenaires Réalisations
730 ha dans les Communes rurales de Sadjoavato, Ankarongana et Saharenana (Région Diana) pour la production de bois d’énergie et de service 3 associations communautaires Exploitation des produits et sous-produits du bois suivant un plan de gestion durable
500 ha à Antanetikely (Analamanga) pour la production de bois d’énergie et de service 5 associations et Organisation locale d’appui et prestataires techniques 500 ha

MDP et PDD en cours d’élaboration

Mécanisme volontaire

450 ha à vocation communautaire et environnementale pour 5 ans à Ankotrofotsy (Menabe)

3 Associations villageoises et Experts nationaux 450 ha mis en place

Enregistré au niveau ACR

Document PDD Présenté à l’AND

Mécanisme Volontaire

1400 ha : projet de reforestation et de restauration à Vinany Nord et Andrikely  (Analamanga) VOI Tsarafara et Direction Régionale des Eaux et Forêts Analamanga 1400 ha de plantation villageoise répondant aux normes techniques : production de plants par les VOI et plantation à grande échelle
1000 ha Projet de reboisement communautaire et individuel dans la Région du Sud-Ouest 19 Organisations communautaires et WWF 500 ha