Il était une fois… le Damba Menarambo

Photo DambaEn 2004, le Damba menarambo, au nom scientifique Paretroplus menarambo, un poison tropical de la famille des Cichlidae, a été classé comme Eteinte dans la nature en 2004. Le Paretroplus menarambo est un poisson vivant en couple qui réside naturellement à mi-profondeur et à proximité du fond. C’est une espèce au tempérament plutôt vif. En 2010, il a été redécouvert dans le Lac Tseny mais toujours classée En Danger Critique d’extinction (CR) dans la Liste Rouge de l’UICN.

Le Lac Tseny situé dans le District de Port-Bergé, Région Sofia, Province Mahajanga, est classé parmi les sites prioritaires pour la conservation de la biodiversité de Madagascar listés dans le Profil de l’Ecosystème du Hotspot MAD-IO. C’est un site clé pour la conservation des poissons natifs et endémiques de Madagascar, dont particulièrement le Damba menarambo. Le lac constitue actuellement l’unique refuge du Damba menarambo. La taille faible de la population est une contrainte majeure pour la conservation du Damba menarambo. A cela s’ajoute les risques de compétition avec les espèces exotiques et la dégradation de l’habitat.

Lac Tseny

Lac Tseny

Le projet « Lac Tseny fivelomako, arovako ny Damba » (Lac Tseny ma source de vie, je protége le Damba) a pour ambition d’augmenter la taille de la population du Damba menarambo dans le Lac Tseny à travers deux approches : la mise en captivité et la mise en semi-captivité. Ces deux approches seront suivies de relâchement des individus nés en captivité dans son habitat naturel. Ultimement, une population viable de Damba menarambo sera établie dans le Lac Tseny. Ce projet est mené conjointement par l’Association Madagasikara Voakajy (MV) et l’Association Privée pour la Production d’Alevin d’Andapa (APPA). Financé par CEPF, il durera 15 mois, de janvier 2017 à mars 2018.