Conservation marine des Aires Protégées de Madagascar

Atelier de lancement du projet WCS pour la conservation marine des Aires Protégées de Madagascar

wcs_louvre_rvb

Atelier de lancement au Louvre

Mardi 06 octobre 2015 au Louvre Antaninarenina, Antananarivo : c’est la date de lancement du projet « Atteindre l’objectif de la Promesse de Sydney à travers un processus de planification de la conservation des Aires Marines Protégées à Madagascar » initié par WCS Madagascar (Wildlife Conservation Society). En collaboration avec le Ministère de l’Environnement, de l’Ecologie, de la Mer et des Forêts (MEEMF) à travers la Direction Générale de la Mer, il consiste à identifier les composants nécessaires d’un réseau d’aires marines protégées résilient et durable pour Madagascar afin d’atteindre les objectifs de la «Promesse de Sydney». Ainsi que de générer un large consensus sur le réseau et les outils nécessaires pour son adoption. WCS, par le biais du Projet REBIOMA (Réseau de la Biodiversité de Madagascar), aura donc pour mission d’étudier la planification de la conservation marine et côtière et d’identifier un ensemble de zones marines de conservation potentielles. Tout en prenant en considération une série de facteurs, y compris la biodiversité, l’habitat, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière, la pêche et les aspects socio-économiques. Le projet sera mise en œuvre jusqu’en décembre 2016.

Dans un contexte global, le Président Malgache, lors du Congrès Mondial des Parcs à Sydney, Australie avait tenu à témoigner de l’engagement du gouvernement Malgache à tripler les Aires Marines Protégées à Madagascar.

Rappelons que ce projet fait partie des 6 premiers projets alloués dans le cadre des investissements du CEPF dans le Hotspot MAD-IO pour les grandes subventions.