ZCB Maurice-Rodrigues

carte maurice_rodriguesLe CEPF intervient au niveau de l’île Maurice essentiellement au niveau des zones de montagne, les plus riches en biodiversité. Les ZCB de montagne présentent une très importante diversité de passereaux, de nombreuses espèces d’odonates, ainsi qu’une grande diversité végétale, avec de nombreuses endémiques. Plusieurs aires protégées y existent déjà, gérées par le Forestry Service, et qui bénéficient d’une attention soutenue de la part du gouvernement mauricien et de la communauté internationale. Le CEPF – qui ne peut financer les parties gouvernementales – porte un focus particulier sur les zones tampons de ces parcs, qui abritent parfois une riche biodiversité et ne bénéficient pas encore d’une protection officielle – avec l’objectif de compléter ainsi les actions gouvernementales.

Les populations de l’île de Rodrigues dépendent étroitement des ressources naturelles ; sur cette île de petite taille, éloignée des autres îles habitées et son île-Capitale, la résilience des communautés ne peut s’envisager sans une gestion durable de l’eau douce, des sols, des ressources halieutiques. Etant donnée la petite dimension de l’île, il n’est pas paru opportun de prioriser un site par rapport aux autres, et les actions sur les sites du Versant Sud de Grande Montagne, de la Plaine Corail et des Réserves des Ilots du Sud seront éligibles.

Enfin, les bancs de Cargodos Carajos, à mi chemin de l’île Maurice et des Seychelles, forment certainement de la ZCB la plus importante de la République de Maurice en termes de biodiversité marine ; la partie terrestre est en outre une Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux, avec de grandes concentrations de Sternes, de Pailles-en-Queue, de Frégates etc. tandis que les plages sont fréquentées par plusieurs tortues marines au moment de la ponte.

source Profil d’Ecosystème

editorialmaurice 1